Tutoriel astrophotographie : Capture du ciel profond avec FireCapture et une ccd ZWO non refroidie

Ce tutoriel est sous licence COPYLEFT
Vous pouvez le dupliquer sans mon accord pour tout usage à deux conditions :

  1. Citer l'auteur (Sylvain Billot)
  2. Appliquer la même même licence à votre travail

Objectif : Capturer des images du ciel profond avec une ccd non refroidie, ici une ZWO ASI 120 MC color

Préambule

La procédure ci-dessous n'est réalisée qu'en fonction des essais réalisés par et de la compréhension de son auteur.
En aucun cas elle ne prétend être LA méthode universelle.
La meilleure méthode étant celle découlant de vos expériences et qui vous conviendra.

A noté, mon expérience est réalisée avec le matériel suivant :
Une monture Orion Sirius, une lunette Orion 120ED de 900mm de focale, rapport FD 7.5, une zwo asi 120 mc color

Plan

La chronologie à une importance certaine, louper l'une de ces étapes a des chances d'être une source d'énervement

  1. Configuration matériel
  2. Paramétrage de firecapture
  3. Mise en station de la monture
  4. Bien régler son chercheur
  5. Bien régler la mise au point
  6. Alignement de la monture
  7. Pointer l'objet désiré et bien choisir le temps d'exposition et le gain
  8. Faire le dark
  9. Faire le flat (En option, non testé par manque de boite à flat)
  10. Activer l'autoguidage
  11. Lancer la capture

Configuration matériel

Avoir une monture équatoriale avec un goto ou être équipé d'un dispositif informatique pouvant piloter la monture ; en effet le champs des ccd en général étant très faible une recherche manuelle des objets s'avérait probablement très sportive.

A ma connaissance il faut au moins l'une des deux configurations suivantes

  • Une monture disposant d'un port ST4 (Configuration de l'auteur)
  • Une raquette goto pouvant être pilotée via un port rs232 et le pilote ASCOM adéquat (Non testé)

Dans mon cas, la ccd est

  • d'un coté reliée à l'ordinateur via un câble usb
  • à la monture via le câble st4 (Sur les montures équatoriales ce port est souvent annoté "autoguiding")

Paramétrage de firecapture

Dans les paramètres, activer l'autoguidage, chez moi via le port ST4

Choisir soit SER soit FITS comme format de fichiers

  • SER : ne produira qu'un seul fichier de type "vidéo" contenant toutes les images capturées
  • FITS : produira autant de fichiers que d'images capturées

Cocher la case 16 bits

Mise en station de la monture

Je ne vais pas décrire ici de procédure de mise en station d'une monture équatoriale, juste préciser qu'avoir une monture dont l'axe du moteur est au plus proche possible de l'axe polaire est un impératif à l'astrophotographie en général.

Bien régler son chercheur

Les ccd ont souvent des capteurs très petit, ce qui fait des champs très peu large ; si vous n'avez pas un chercheur parfaitement aligné avec votre instrument, l'alignement et la recherche risque d'être particulièrement sportive.

En utilisant le réticule de firecapture :

  • S'il fait encore jour, je fais ça sur un objet très très loin comme la pointe d'un sapin sur la montagne en face.
  • Sinon sur une grosse étoile ou une planète en ayant au préalable activé le "suivi en vitesse stellaire" sur la monture.

Bien régler la mise au point

A ce stade je pointe (à la main) un endroit où il y a beaucoup d'étoiles, par exemple dans la voie lactée.

J'utilise une étoile brillante pour faire une mise au point grossière.

Pour la mise au point fine :

  1. Je règle firecapture sur un temps de pose de 1 seconde avec un gain à 100%
  2. J'affine ma mise au point sur une étoile à la limite du visible sur l'écran de l'ordinateur, une étoile qui disparaît dés que je tourne d'un poil le microfocuseur dans un sens ou dans l'autre

Alignement de la monture

Suivre les instructions fournies avec votre raquette ou du logiciel si votre monture est piloté par un ordinateur.

Astuce : activer le réticule dans firecapture afin de bien centrer chaque étoile utilisée pour l'alignement.

Pointer l'objet désiré et bien choisir le temps d'exposition et le gain

Si votre mise en station et votre alignement son correct, l'objet devrais se trouver bien au centre.

Astuce : modifier le temps d'exposition et le gain de manière à ce que l'objet soit au moins très légèrement visible sur l'écran ; pas besoin qu'il soit bien visible, c'est le nombre de poses faites qui au traitement nous révélera l'objet.

En augmentant le gain beaucoup de parasites vont apparaître sur l'écran, c'est du bruit thermique ; ce n'est pas grave l'étape suivante va permettre d'éliminer ce bruit.

Faire le dark

Cette opération va supprimer le bruit thermique aussi bien sur l'écran de visualisation que sur les images capturées.

  1. Mettre le cache devant l'instrument
  2. Cocher la case "Dark"
  3. Cette opération prendra le même temps que le temps de pose défini à l'étape précédente
  4. Une fois cela fini, retirer le cache

Faire le flat

Cette opération va supprimer les altérations de l'images pouvant être due à des poussières sur le capteur, à des tâches sur miroir ou lentille et le vignettage.

Faute d'avoir une vrai bonne boite à flat(*), je n'ai pu à ce jour réaliser l'opération avec firecapture et la zwo 120

(*) Dispositif permettant de diffuser une lumière uniforme dans l'instrument ; un variateur permettant de jouer avec l'intensité lumineuse est un grand plus

La marche à suivre devrait être la suivante :

  1. Mettre la boite à flat sur l'instrument
  2. Régler l'intensité lumineuse de la boite à flat jusqu'à ce que l'histogramme soit à 50%
  3. Cocher la case "Flat"
  4. Une fois cela fini, retirer la boite à flat.

Activer l'autoguidage

Cocher la case "Autoguidage"

Lancer la capture

Cliquer sur le bouton

Exemple de réalisation

M13

M57

M51




Rating 4.8 (5 votes)

No Comments

Closed for comments.


Subscribe to comments RSS Feed